Premier bilan après l'ouverture du ".eu"

Retour sur une journée historique avec les premiers chiffres publiés par EURid :

Dès 11h00, près de 800 registrars accrédités ont soumis en même temps 40 000 demandes d’enregistrement au rythme moyen de 40 demandes par seconde (avec des pics à 60 demandes/seconde !).

Le cap des 100 000 demandes est franchi dès le premier jour, ce qui confirme l’engouement des Européens pour l’extension communautaire.

Si l’on est encore loin des 40 millions de ".com", la Commissaire Européenne chargée de la Société de l’Information et des Média – Viviane REDDING – y croit fermement, et espère que le cap de 1 million de ".eu" sera atteint d’ici un an.

A noter également que plus de 90% des demandes d’enregistrement soumises reposent sur des marques enregistrées (70% de marques nationales et plus de 20% de marques communautaires ou internationales).

La France arrive en deuxième position des déposants aux côtés des Pays-Bas (12%), derrière l’Allemagne (35%) et devant le Royaume-Uni (10%).

Sans surprise, le nom le plus demandé est sex.eu (267 demandes d’enregistrement !). On trouve également dans le "top 12" les noms hotel.eu, jobs.eu, golf.eu, business.eu, music.eu et shopping.eu.

La phase la plus sensible commence à présent puisque les demandeurs arrivés en première position doivent justifier de leurs droits auprès d’un agent de validation, et ce dans un délai de 40 jours.

Pendant ce temps, les enregistrements continuent…

En savoir plus:

Le communiqué de presse d’EURid 

 

Articles similaires :

Lien Permanent pour cet article : http://www.voxpi.info/2005/12/08/premier-bilan-apres-louverture-du-eu/

2 pings

  1. Affaire Eurostar.eu : le premier nom de domaine européen devant la justice…

    Retrouvez cet article et ses commentaires sur Agoravox le media citoyen…

  2. Affaire Eurostar.eu : le premier nom de domaine européen devant la justice…

    Retrouvez cet article et ses commentaires sur Agoravox le media citoyen…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.