L'ICANN projette la mise à disposition de nouvelles extensions de noms de domaine

L’ICANN, l’instance internationale du nommage sur Internet a annoncé, lors de sa réunion du 22 au 26 juin dernier à Paris, qu’elle souhaitait, dès 2009, libérer les extensions Web.

Cela implique qu’il sera alors possible de déposer n’importe quelle extension. On verra par exemple apparaître des adresses thématiques (.amour, .voiture), géographiques (.strasbourg, .pekin …) ou des noms propres (.meyer, .adidas … )

Cette mesure vise à résoudre le problème de pénurie de noms de domaine disponibles sous les extensions génériques actuelles telles que .com, .net, .org dont l’engorgement atteindra son apogée dans les prochaines années.

Elle permettra également de personnaliser d’avantage les noms de domaine et d’offrir à chacun la possibilité d’exister de manière distincte sur le réseaux.

Pour le moment, l’ICANN a annoncé que les dépôts génériques seront possibles sauf 4 limitations:

  • Le respect des droits des marques
  • Pas d’imitation d’extension existante (.frr, .nett, .kom …)
  • Le respect de l’identité d’une communauté reconnue par ses paires (concernera les extensions régionales, religieuses …)
  • Le respect de l’ordre public ou moral (.terrorisme, . prostitution …)

Les sociétés devront anticiper cet évènement afin de se protéger des risques de cybersquatting et détournement qui découleront indubitablement de cette mesure.

Par ailleurs, lorsque deux sociétés ou entités demanderont à déposer le même nom de domaine, celles-ci disposeront de 3 mois pour régler à l’amiable l’attribution du nom de domaine; si à la fin de ce délai aucune décision n’a été prise, un système d’enchère, dont les règles sont encore à définir, sera mis en place et arbitré par l’ICANN.

Lien Permanent pour cet article : http://www.voxpi.info/2008/07/15/licann-projette-la-mise-a-disposition-de-nouvelles-extensions-de-noms-de-domaine/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.