Flattr s'affiche hors ligne


Nous vous avions récemment parlé de Flattr, une plateforme de micro paiement permettant à tous ses affiliés de rémunérer leurs auteurs favoris d’un simple clic.

Une nouvelle initiative vient de voir le jour, il s’agit de FlattIRL, un prolongement naturel du système : il permet à chacun de transposer l’expérience Flattr dans la vraie vie (IRL : In Real Life).

Le principe est simple : proposer une plateforme de conversion des adresses internet Flattr en QR Codes. De cette manière, si l’on est un peu technophile, ou un lecteur assidu de Vox PI, il devient possible de rémunérer un auteur d’un simple clic… de terminal photo (idéalement un téléphone mobile).

Prenons un exemple :

Un auteur réalise une sculpture, il en prend quelques clichés avant de la faire exposer dans un musée. Flattr lui donnait déjà la possibilité de recevoir des micro dons en disposant une icône Flattr en ligne, par exemple sur son site web personnel, à côté des photographies numériques de son oeuvre.

FlattIRL met à la disposition de cet auteur un nouveau support de rémunération : le QR Code. Après avoir généré ce graphique en deux dimensions, l’auteur peut en imprimer autant que nécessaire en les disposant où bon lui semble : sur un présentoir accompagnant sa sculpture au musée, sur un carton d’invitation, un t-shirt etc… Les possibilités marketing sont multiples.

Nous percevons également les possibilités de Watermarking sur des graphismes numériques ou des réalisations visuelles au sens large (incrustation d’un watermark dans une vidéo originale, dans un tableau, sur le T-Shirt de démarcheurs caritatifs etc.).

Le site web de FlattIRL propose d’ailleurs des services complémentaires de réalisation de supports pour ces QR Codes.

FlattIRL est en phase de développement alpha. Il s’agit de l’initiative indépendante d’un français nommé Philippe Bernard. Sa fusion avec le projet de Peter Sunde ne semble pas d’actualité bien qu’elle paraisse souhaitable. Cette observation soulève d’ailleurs la question de la légitimité du projet FlattIRL : Bien que Flattr ne fasse pas, à ce jour, l’objet d’un dépôt de marque en France, FlattIRL est une solution qui s’inscrit directement dans le sillage de la première…

On recommandera donc au développeur de soigner ses relations contractuelles avec les initiateurs de Flattr mais également de veiller à étoffer son portefeuille de noms de domaines à la hauteur de ses ambitions.

Source :

Flattirl - Flattr goes IRL

http://www.numerama.com/

Lien Permanent pour cet article : http://www.voxpi.info/2010/09/03/flattr-saffiche-hors-ligne/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.