Levée de l’anonymat des membres actifs sur ses forums : Blizzard jette un froid sur sa communauté

La société BLIZZARD ENTERTAINMENT, mondialement connue pour éditer les jeux vidéo à succès Warcraft, Starcraft, Diablo ou encore World Of Warcraft, a annoncé dans un communiqué officiel en date du 6 juillet 2010, l’obligation prochaine imposée aux joueurs de dévoiler leur identité pour pouvoir poster sur les forums officiel.
Logo Blizzard Entertainment - tous droits réservés

Ces derniers ne pourront donc plus participer aux forums sous  leur pseudonyme, mais devront le faire en signant leur contribution par le « Nom Réel ».

Stop aux trolls et autres sujets inappropriés

Blizzard explique ce bouleversement au sein de ses forums par une volonté d’assainir les échanges entre ses membres.

En effet, l’obligation de poster avec son « Nom Réel » forcerait les contributeurs à assumer leurs propos, leur interdisant de se cacher derrière l’anonymat d’un pseudonyme.

« Les forums ont également acquis la réputation d’un lieu où attaques personnelles, trolls et autres réponses inappropriées font rage. Le retrait du masque de l’anonymat caractéristique aux discussions en ligne contribuera à faire régner un environnement plus plaisant sur les forums, à promouvoir des discussions plus constructives, et aidera à établir de nouveaux contacts au sein de la communauté de Blizzard ».

Une levée de boucliers quasi unanime de la part de la communauté

Autant l’objectif à atteindre est louable, autant la solution trouvée pour y parvenir a provoqué un tollé de la part des utilisateurs des forums blizzard.

Des dizaines de milliers de contributions ont été constatées en moins de 48 heures sur l’ensemble des forums par des joueurs totalement hostiles à l’idée de voir leur identité dévoilée.

On comprend aisément ces réactions au vu des nombreux problèmes que ces divulgations pourraient engendrer.

1er commandement du geek : la « vie réelle » et la « vie virtuelle » tu ne mélangeras point

Introduire des informations personnelles dans la sphère virtuelle peut avoir un impact négatif tant dans la « vie réelle » que virtuelle.

Dans la sphère virtuelle, chacun est égal, caché derrière son avatar. Révéler l’identité des gens risquerait d’introduire au sein même du jeu des discriminations, qu’elles soient raciales, sociales ou sexuelles.

Dans la « vie réelle », outre la question du respect de la vie privée, la sécurité des personnes peut également parfois être mise en jeu d’une façon dramatique et inacceptable.

A titre d’exemple, un joueur chinois avait pourchassé et retrouvé un autre joueur qui lui avait subtilisé une arme virtuelle pour la revendre et l’a assassiné à coups de sabre.

Ou encore ce jeune français de 20 ans qui avait passé six mois à traquer l’un de ses adversaires de Counter-Strike et qui l’a poignardé à son domicile après l’avoir retrouvé.

Dans un autre registre, un britannique de 36 ans a réussi a localiser une jeune joueuse de 13 ans rencontrée en ligne, et un canadien de 20 ans qui harcelait une lycéenne de 16 ans a collecté des informations sur elle et l’a attendue devant son lycée avant d’être arrêté.

Illustration sur thème Blizzard Ent. tous droits réservés

Autre impact négatif de cette « désanonymsation » forcée : la question de l’indexation de ces identités dans les moteurs de recherche.

En effet, de plus en plus d’employeurs « google-isent » le nom des personnes avant de les embaucher et il n’est pas certain que le CV d’un candidat ressortant comme joueur de MMORPG – et donc bien évidemment geek et asocial – se retrouve sur le haut de la pile !

Il est donc compréhensible que la communauté qui s’est formée autour de l’univers de Blizzard s’insurge contre cette annonce.

Nombre de ses membres crient à l’illégalité, mais qu’en est-il vraiment ?

De la légalité de cette levée d’anonymat

Avant toute chose, il convient de cadrer juridiquement la question.

On pourrait effectivement se demander si Blizzard Entertainment, société de droit américain basée à Irvin en Californie a l’obligation de respecter les lois nationales de chaque pays dans lesquels se trouvent les membres de sa communauté.

Rangeons nos lourds ouvrages de droit international privé pour nous pencher plus simplement sur la charte d’utilisation de ses forums, édictée par Blizzard elle-même.

On y apprend que « Ces règles de conduite pour les forums sont régies par et à interpréter en accord avec les lois applicables dans votre pays de résidence ».

Par conséquent Blizzard est soumis à la loi française en ce qui concerne les utilisateurs français de ses forums.

Le droit à l’anonymat sur internet est consacré par le biais du respect de la vie privée et des libertés individuelles, consacrés dans le code civil et dans la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 aout 2004.

L’article 1er de la loi informatique et libertés de 1978 dispose en ces termes que « L’informatique doit être au service de chaque citoyen (…). Elle ne doit porter atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques ».

On doit donc espérer pouvoir surfer sur le net, sans que soient collectées des informations qui nous sont personnelles telles que notre identité par exemple.

Or c’est exactement ce que souhaite faire Blizzard en forçant les membres qui souhaitent poster sur son forum à le faire sous leur identité réelle.

Pour être légale, une telle collecte doit respecter des règles strictes.

  • Le traitement ne doit pas être interdit par la loi

L’article 8 de la loi de 1978 modifiée dispose qu’il est interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître directement ou indirectement :

–       les origines raciales ou ethniques,

–       les opinions politiques, philosophiques ou religieuses,

–       l’appartenance syndicale des personnes,

Ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle des personnes.

En l’espèce, le fait de collecter les noms et prénoms des personnes ne semble pas contrevenir à l’une de ces prescriptions.

  • La personne concernée doit avoir donné son accord préalable

L’article 7 de la loi informatique et libertés pose comme principe qu’ « un traitement de données à caractère personnel doit avoir reçu le consentement de la personne concernée »

Blizzard respecte scrupuleusement cette condition en affirmant que les internautes seront informés que leur identité deviendra publique s’ils participent aux forums officiels.

De plus, les personnes ayant posté avant la mise en place de cette nouvelle fonction ne seront pas inquiétées et ne verront pas leur identité dévoilée.

Il sera donc possible de collecter ces données personnelles, mais seulement avec l’accord préalable des personnes concernées.

Mais outre la collecte, Blizzard peut il contraindre les participants aux forums officiels à poster en signant de leurs noms et prénoms ?

Le forum étant un espace privé, son exploitant en fixe librement les règles applicables.

Or, il n’existe aucun texte obligeant un exploitant de forum à respecter l’anonymat des participants.

Cette décision de la part de ce géant du jeu vidéo ne semble pas être contestable juridiquement, mais la réaction fut tellement vive de la part de la communauté que Blizzard a dû faire marche arrière dans un communiqué du 9 juillet 2010 où le président directeur général de la société précise que :

« Nous avons accordé une grande attention à vos commentaires, et avons longuement discuté en interne à propos de vos préoccupations concernant l’utilisation des noms réels sur les forums. À la suite de ces discussions, nous avons décidé que pour l’instant les noms réels ne seront pas nécessaires pour poster sur les forums officiels de Blizzard ».

Chacun interprètera à sa manière l’utilisation de la formule « pour l’instant »

La suite au prochain épisode.

Cette affaire n’est pas sans rappeler le récent débat suscité par la proposition de loi qui avait été déposée par le Sénateur Jean Louis Masson début mai 2010, et « tendant à faciliter l’identification des éditeurs de sites de communication en ligne et en particulier des « blogueurs » professionnels et non professionnels« .

Il préconisait que soit modifié l’article 6 de la LCEN disposant que « les personnes éditant à titre non professionnel un service de communication au public en ligne peuvent ne tenir à la disposition du public, pour préserver leur anonymat, que le nom, la dénomination ou la raison sociale et l’adresse (de leur hébergeur) sous réserve de lui avoir communiqué les éléments d’identification personnelle« .

Si cette proposition est adoptée, les blogueurs non professionnels seront astreints à la même obligation que les professionnels et devront donc fournir leurs nom, prénoms, adresse électronique, domicile et numéro de téléphone.

Un coup dur pour la liberté d’expression ?

Sources :

–       Dossier « le nom réel » en question, sur jeuxonline.info

–       « Mon nom est… », sur canardpc.com

–       Forums officiels de Blizzard

Article rédigé par Maxime Platakis, stagiaire au département Multimédia du Cabinet Meyer & Partenaires.

Articles similaires :

Lien Permanent pour cet article : http://www.voxpi.info/2010/07/16/levee-de-lanonymat-des-membres-actifs-sur-ses-forums-blizzard-jette-un-froid-sur-sa-communaute/

(1 commentaire)

    • François on 16 juillet 2010 at 13 h 47 min
    • Répondre

    L’article est très intéressant (rappels du cadre juridique, etc…) mais un peu dépassé 😉
    Blizzard a déjà fait machine arrière : http://forums.wow-europe.com/thread.html?topicId=13816839821&sid=1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.